Fb. In. Tw. Be.

Quibi, le mini Netflix distrayant

Peut-être n’en aviez-vous pas encore entendu parler, ce qui est tout à fait normal, car l’offre n’existe que depuis le 6 avril 2020. Il est pourtant possible maintenant d’avoir des séries télé de grande qualité en format court. Oublions les épisodes interminables pleines de longueurs, place aux séries qui se mangent comme un snack sur le coin d’une table, en salle de classe, dans les cafés ou simplement dans une longue file d’attente.

La formule est bonne. Les programmes sont découpés en petits morceaux de 10 minutes au maximum, séries, documentaires, films, actualités courtes, miniprogrammes sportifs, téléréalités, etc… d’où son nom « quick bites ». La série “The Stranger” est tout à fait magistrale, un thriller qui nous tient en haleine et qui se regarde en 13 épisodes de quelques minutes. On en redemande encore et encore mais le lunch est terminé, il faut passer à autre chose. Magique!

Les vidéos sont pensées pour être consultées sur le téléphone, peu importe l’orientation de l’écran, verticale ou horizontale. Elles sont donc filmées pour que l’action se déroule au centre de l’image. Quand l’appareil est tenu à la verticale, les images s’affichent en gros plan, ce qui change totalement leur atmosphère. Au-delà des traditionnelles télévisions et ordinateurs, le téléphone, surtout les “phablettes” sont devenues une porte d’entrée majeure pour la consommation de vidéos en tous genres.

Quibi veut transformer les petits écrans en grands et la compagnie privée a les moyens de ses ambitions. Les deux âmes derrière l’aventure sont connues et reconnues, l’une est Meg Whitman ancienne patronne de Hewlett-Packard, l’autre est Jeffrey Katzenberg, poids lourd d’Hollywood, ancien de Disney et co-fondateur de Dreamworks avec David Geffen et Steven Spielberg. La plateforme revendique une qualité “hollywoodienne”, environ 50 programmes étaient disponibles dès le lancement et pas moins de 175 créations originales devront voir le jour au cours de l’année. Après une première levée de fonds de 1,4 milliard de dollars, elle a annoncé début mars lever 750 millions de dollars supplémentaires lors d’un second tour.

Au tarif mensuel de 6,99 $ CA (avec publicités) et de 9,99 $ CA (sans publicités), Quibi ne considère pas Netflix, Amazon, HBO ou Disney+ comme ses rivaux, il a seulement l’ambition de devenir “la nouvelle vague du divertissement “, un style distrayant comme Tik Tok mais avec du contenu intéressant. Bravo !

The Stranger épisode 1 est un super 9 minutes, voici…

Post a Comment