Fb. In. Tw. Be.

La mort, un client à la fois

La ministre de la sécurité publique Geneviève Guilbault a surpris les commerçants Québécois avec des mesures sévères. Sans aucun chiffre sur la dangerosité, sans aucune donnée scientifique, les nouvelles normes semblent complètement ridicules, sachant qu’en Ontario les dernières données exposées par le Toronto Sun donnent un taux d’infection de 0,1% venant du commerce de détail. La quantité de clients permis doit être calculé selon la formule suivante; le nombre de mètres carrés de l’espace commerciale divisé par 20. En résumé cela revient à une personne par 20 mètres carré, soit 215 pieds carré. Les petits commerces à moins de 20 mètres carré, la limite est fixée à un client à la fois.

La politicienne augmentera la présence policière et les inspecteurs de la CNESST vont s’assurer du respect des règles. Si une entreprise n’affiche pas clairement la limite autorisée du nombre de client sur place, des amendes salées entre 1000$ et 6000$ seront remise aux commerçants. La distanciation dans les files d’attente sera aussi sous surveillance. Mme Guilbault a aussi tenu à souligner que la santé publique avait le pouvoir de faire fermer des commerces.

Par ces mesures dignes de l’époque sombre de l’empire soviétique, le magasinage des fêtes perd tout son attrait, les heures en file d’attente seront interminables et d’une grande tristesse, alors que le froid s’installe dans notre sombre province.

Écoutez la vice-première ministre expliquée les nouvelles mesures sanitaires:

Post a Comment