Fb. In. Tw. Be.

Masques au primaire: Legault pour… et contre

L’intérêt de l’enfant est un fondement de notre société et de notre droit. Ce principe est d’ailleurs au coeur de la Convention des Nations unies relative au droit de l’enfant, ratifiée par le Canada et auquel le Québec s’est déclaré lié. Parce que les enfants sont vulnérables, il est crucial pour l’avenir de la société que les parents doivent élever leurs petits avec affection ce qui comprend la meilleure nutrition et éducation possible, les soins et le jeux . Un environnement de type familial bénéficie au meilleur départ possible dans la vie. Qui de mieux que les parents pour s’occuper de leurs enfants?

Le 9 mars 2021 en conférence de presse, le premier ministre du Québec en a surpris plusieurs. Sur le sujet du port du masque obligatoire pour les petits de la première à la quatrième année du primaire en zone rouge, François Legault a blâmé violemment les parents qui ont gardé leurs enfants à la maison. Près de 2700 parents veulent faire pression sur les autorités, ils trouvent néfaste pour l’éducation des enfants en bas âge la barrière faciale qui cache les expressions qui aident à la communication. De plus, les parents estiment que l’imposition du masque d’intervention pédiatrique toute la journée augmente le niveau d’anxiété des enfants.

C’est un autre retournement majeur dans les politiques de la CAQ, quelque semaine plus tôt le 28 janvier en entrevue web radio avec une élèves de 6e année, le premier ministre avait un tout autre discours sur les masques au visage des petits au primaire. En 40 jours, François Legault démontre qu’il est complètement désordonné et gouverne avec la panique.

Avancer le vidéo à 7min.

Post a Comment