Fb. In. Tw. Be.

Qui a peur d’Astra Zeneca?

Le Comité consultatif national de l’immunisation du Canada est un organisme consultatif externe d’experts dans les domaines des maladies infectieuses, de l’immunologie, de la pharmacie, des soins infirmiers, de l’épidémiologie. Depuis 1964, le CCNI fournit au gouvernement du Canada des directives sur l’utilisation des vaccins déjà ou nouvellement approuvés en vue de leur utilisation ici. Ils travaillent en concert avec le Comité sur l’immunisation du Québec relevant directement de l’Institut national de santé publique.

Voilà que l’information est tombée en après-midi du lundi 29 mars, par mesure de précaution les autorités recommandent une pause pour la vaccination AstraZeneca et ce, pour les personnes âgées de moins de 55 ans. Rappelons que la compagnie britannique a défendu le 22 mars dernier son vaccin, rejeté temporairement par une bonne partie des Européens. Le produit est efficace à 79 % pour prévenir la COVID-19 symptomatique dans la population générale et à 100 % pour empêcher les formes graves de la maladie et l’hospitalisation selon les résultats d’une étude Américaine sur plus de 32 000 patients

Certains rendez-vous de vaccination pourraient être reporté mais l’objectif d’avoir offert une première dose à tous les Québécois d’ici le 24 juin prochain est maintenu. En espérant que des explications sur les caillots sanguins chez les personnes vaccinées soient donner rapidement à la population.

Post a Comment