Fb. In. Tw. Be.

La Covid confirme l’échec du modèle

Le système de santé au Québec est devenu avec les décennies une machine bureaucratique qui se gave de données statistiques, de ratios, d’évaluation de la performance et de descriptions de tâches que des cadres utilisent pour gérer à distance les établissements et le personnel sur le terrain. L’échec de cette machine n’est pas dû au manque d’information, l’échec est du coté organisationnel. Crise après crise, l’État se montre un piètre opérateur de santé publique même si l’argent est là.

Le gouvernement a démoli psychologiquement le personnel de la santé qui travaillent sur le terrain tandis que personnel au 2ème étage se pavane en réunions Zoom. Plusieurs membres du réseau sont victimes d’épuisement professionnel alors que d’autres ont abandonné leurs collègues en temps de crise. La peur est partout et aucun message d’espoir est à l’horizon.

Est-ce que la solution serait pour le gouvernement de faire son “Mea Culpa” historique? Que le ministère avoue qu’il est ingouvernable et qu’il ne fonctionne pas comme il devrait et que pour redonner espoir à tous, qu’à la sortie de la crise du covid 19, annoncer des états généraux avec les syndicats pour un passage au système publique-privé en santé?

Post a Comment