Fb. In. Tw. Be.

Journaliste mal élevée!

Rire et sourire se conjugue de la même manière et ils ont la même base, par contre le sourire se fait en silence. Le rire permet d’exprimer la joie, le bonheur ou encore le plaisir et disons que le rire permet d’extérioriser plus d’émotions ce qui le rend bien plus complexe.  En effet des rires permettent de partager une tension, un moment de fragilité ou de difficulté. Cela permet donc de montrer notre réel état d’esprit.

Il existe des styles de rire très variés, que nous faisons parfois sans même nous en rendre compte, qui se déclenchent tous seuls. Une accumulation de tensions qui se détendent pour éviter la panique c’est le rire nerveux. Le rire jaune est un rire forcé ou un faux rire dans une situation d’indignation, de colère ou lorsque la personne est vexée. Le rire un peu vulgaire souvent exprimé après des blagues pesantes est le rire gras. Le rire grinçant est réalisé dans un moment de tristesse ou de colère, lorsque la personne concernée ne peut même plus se fâcher ou pleurer et il ne faut pas oublier le “fou rire” cette intense réaction qui nous est tous arrivé et qui est non-intentionnel, démesuré, contagieux, souvent déclenché avec la fatigue.

Le type de rire qu’on appelle “déplacé” est celui qui ne correspond pas à la situation et peut embarrasser. Il est très gênant la plupart du temps, par exemple lorsqu’une personne rit lors d’une situation sérieuse, ce rire est souvent remplis de mépris.

Écoutez la journaliste au point de presse sur la Covid 19 du premier ministre ce 27 avril.

Post a Comment