Fb. In. Tw. Be.

Déconfinement: Vite un plan!

Le bout du tunnel paraît bien loin. Ici c’est impossible en effet d’imaginer une date précise de sortie de crise alors qu’aucun politicien ne semble vouloir en parler. On peut toutefois tenter de réfléchir aux scénarios possibles.

Scott Gottlieb ancien commissaire de la Food and Drug Administration a piloté l’étude intitulée «National coronavirus response – A road map to reopening», qui vise à mettre la table pour la reprise économique complète et la vie comme nous l’avons connue. La priorité, c’est que les hôpitaux et le personnel médical soient en mesure de faire leur travail, sans être débordés par la situation. C’est là la condition sine qua non d’un éventuel retour à la normale. Ici c’est le gouvernement qui est l’employeur, alors qu’il fasse son travail. Enfin, il faut voir baisser le nombre de personnes nouvellement contaminées par la COVID-19 et ce, pendant au moins deux semaines d’affilée, parce que c’est le temps que peuvent prendre les symptômes avant d’apparaître. Laissons la campagne de vaccination faire le travail. À partir du moment où les cas seront considérés comme facile à gérer par les autorités, la zone pourra être considérée verte.

Sommes-nous prêt à avoir un plan de déconfinement rapide ou un plan par étapes comme la France? Voulons-nous vivre normalement avec le virus ou attendre le risque zéro?

Post a Comment